Non classé

Je décide de m’incarner

Je focalise sur mes sensations corporelles, je respire dans mon bassin, je choisis de vivre avec moi.

Du plus loin que je me souvienne, j’ai toujours été considérée comme perchée. Petite, je marchais sur la pointe des pieds, une posture aérienne, tous mes bulletins affichait « dans la lune », avec ce petit coté RAF qui me permettait de me protéger de ce monde qui m’agressait, dans lequel je ne prenais pas ma place, pensant ne pas en être digne, ou ne pas la mériter. M’attirant des expériences en lien avec cette croyance, ce qui renforçait mon désir de fuir, de ne pas être présente à ce qu’il se passait.

Aujourd’hui c’est une remarque que l’on peut encore brièvement me faire, parce que je suis aérienne de nature, un peu tête en l’air, quoi que de plus en plus présente dans mon corps.

Quels sont les bénéfices que j’expérimente dans ce choix d’incarnation ?

Au niveau physique, au plus je suis dans mon corps, au plus je peux collaborer avec lui, être présente à ses besoins, ses messages, le respecter, en prendre soin, avoir envie d’être avec lui. Comme tout organisme dont on prend soin, il me le rend bien ! Nos cellules répondent et vibrent avec nos intentions. Avant je le détestas, il enchainait blessure, maladie, mal-être, il était mal dans sa peau, il avait une résonnance basse et s’attirait des personnes et situations en lien avec sa vibration. Il était gavé de bouffe et de drogues et ne savait pas comment s’en sortir… Jusqu’à ce qu’il reçoive cette vibration : « je t’Aime, je prends soin de toi, mon Amour de corps ». Essaye de lui envoyer ça pendant une semaine…

Le mental, en bonne hypersensible, j’ai toujours fui toutes ces émotions qui me dépassaient totalement. Les émotions des gens, les miennes, c’était trop, je me sentais victime, noyée. Je fuyais de toutes les manières possibles. Au plus je fuyais, au plus mon mental me torturait. Et puis, ENFIN, j’ai senti qu’au plus ‘étais présente, au moins ça faisait mal. Au plus le mental pouvait se poser, cesser de tourner en boucle dans des histoires dramatiques. C’est devenu fluide, presque facile, je fais face, je me prends par la main, je reste debout et me sens capable d’accueillir ce mental, de le stabiliser. Je veux vivre la vie telle qu’elle se manifeste, sans la dramatiser, ni la renier. Mon intelligence émotionnelle se développe, mon mental est entrainé et plus fort. Il me montre le gain lorsque j’ai peur de perdre. Il me donne le prix à payer lorsque je vis dans un fantasme qu’une situation ne pourrait me donner que du plaisir. Je suis en déséquilibre, et je tends de plus en plus vite à l’équilibre. Je joue le jeu de la vie et je respecte de plus en plus les lois universelles. Il devient mon ami, mon allié, on collabore, on avance. Au pus je m’incarne au plus il me soutient. Il n’a plus besoin d’avoir peur. JE SUIS LA.

Spirituellement. Ma définition de la spiritualité, c’est de pouvoir se sentir connecté aux intuitions, aux messages du feu interne, ma créativité afin de pouvoir les créer dans la matière. Savoir, comprendre, sentir, intégrer, que mes croyances déterminent ma réalité matérielle. La présence, l’incarnation me permettent de capter des pensées et des émotions qui viennent de l’ego vs celles qui viennent du cœur. A partir de là, ça devient facile. Je me laisse berner par l’ego. Et puis je reviens dans le cœur, de plus en plus vite, à chaque fois…

Dans ma posture de thérapeute, cela fait partie de mes grands pourquoi. Me sentir présente avec toi, te montrer le chemin vers ton souffle de vie, t’autoriser à y aller. Me laisser porter par la magie du moment présent.

Ma relation aux autres est différente, plus authentique, plus posée, presque sans attentes, moins jugeante, plus sécurisée. JE prends ma place, je m’autorise à répondre à mes codes internes et non plus ceux que les autres me proposent. Je vis !

L’incarnation, la présence à moi, me donnent de la sécurité- qui est une de force de mon énergie masculine. Cette sécurité m’autorise à suivre ma flamme, ma petite fille intérieure, insouciante, qui ne comprend pas ce qu’elle ne sait pas et qui n’en n’a nullement besoin. Je m’équilibre entre mes polarités féminin/masculin. Je lâche prise, je n’ai plus besoin de contrôler, je donne de la force à mon masculin, stable, puissant, ancré dans la terre, déterminé vers ses objectifs. Je me concentre sur ma présence féminine, je me laisse porter par la vie, sur le chemin, en sachant exactement où je vais. Je jouis du chemin, tout en étant focus sur mes résultats.

Je m’offre ce cadeau, je choisis de faire le voyage de la vie en partant de l’intérieur- je suis le leader de ma team, je m’incarne, je respire dans mon bassin, je m’assieds dans ma posture, j’ai confiance, je reste debout.

Je ressens mon corps, je réponds à ses besoins, je danse avec mes émotions, mon mental est fort et tend à l’équilibre.

Je m’incarne, je suis en vie

Christel

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s