Non classé

Rappelle-toi

A toi qui te crois faible, fragile, pas à la hauteur, « pas assez », « trop », toi qui ne te sens pas digne, qui ne te sens pas courageux. A toi qui t’es senti rejeté, abandonné, trahi ou humilié. Toi qui doutes sur ta capacité à quitter une situation qui ne te convient pas, un boulot que tu n’aimes plus, un compagnon violent, dans ses mots, ses absences d’attention, ou dans une présence absente dans laquelle tu te laisses bercer d’espoirs et d’illusions. A toi qui te sens seul, a toi qui veut un enfant et n’a pas eu la chance de goûter aux joies de la maternité et de la famille. A toi qui te sous-estimes, à toi qui ne te respecte pas. A toi qui mange, boit, fume, en silence. A toi qui te fait gifler par les abîmes de la tristesse.

A toi qui a des enfants, les élève, sans rien dire, te fais passer après eux. A toi qui élèves ton enfant seule sans te plaindre, en avançant avec la peur au ventre. A toi qui assume des enfants « non désirés », A toi qui assume tes parents vieillissants. A toi qui t’infliges des enfants pervers, roi, maléfiques et tout puissant, tu te dis que c’est normal, que ça va passer… A toi qui te flagelles de culpabilité parce que tu as posé des actes contraires à ce que l’on attend de toi… A toi qui a perdu un frère, une sœur, un ami, un amant, un enfant… A toi qui vit une rupture amoureuse, et qui ne veut plus croire en l’amour. A toi qui lit ce texte.

Je veux juste te rappeler à quel point tu es résilient, à quel point tu es fort, à quel point tu peux te relever, à quel point la vie t’aime, te soutient, même lorsque tu as décidé de baisser les bras. Je voudrai te rappeler cette femme qui t’a souri, cet homme qui t’a tendu la main, ce policier qui t’a laissé circuler parce que tu as omis une priorité, cet ami qui t’a appelé le jour où tu t’abandonnais, cet inconnu qui s’est assis à côté de toi et t’a demandé si tu allais bien, ce thérapeute que tu as rencontré et qui t’a enfin posé les bonnes questions, cet amoureux qui t’a soutenu dans les ténèbres et qui t’a tenu la main, cette personne perdue de vue, qui s’est manifestée au moment ou tu te sentais chuter.

A toi qui a perdu ton boulot, qui est dans l’incertitude financière et matérielle. A toi qui ne trouves pas de client, à toi qui persévères et fais tout pour maintenir un business à flot, a toi qui essayes d’éviter la faillite, à toi qui ne sais plus payer tes factures…

Je veux que tu te rappelles que tu es fort, je veux que tu te rappelles que tu as tout en toi, ici et maintenant pour traverser cette épreuve, je veux que tu te rappelles que tu es digne et que tu mérites d’être aimé. Je voudrai te rappeler toutes ces fois ou tu as agis avec force et justesse, toutes ces fois ou tu as regardé tes peurs en face, toutes ces fois ou tu t’es dépassé. Ces fois où tu ne voulais pas voir le jour arriver, tu t’es levé, tu as décidé d’avancer.

Je voudrai que tu regardes avec les yeux de l’Amour cette partie déchirée, effondrée, tourmentée, parcourue de sanglots incontrôlables, le cœur et la gorge trop serrés. Cette espace déformé, paralysé par la peur, la terreur… Je voudrai juste une fois que tu t’assoies à coté de cette partie de toi et que tu n’essayes pas de la faire disparaitre, que tu lui donnes toute la place qu’elle demande de prendre, sans plus, sans moins.

Je voudrai que tu te rappelles que la tristesse et la colère, ne sont pas moins la Vie que la joie et l’amour. Je voudrai que tu t’autorises à laisser la Vie se manifester dans toute sa liberté et dans tout son espace à l’intérieur de toi.  Je voudrai que tu saches que la Vie te veut du bien, malgré les doutes, malgré les tourments, malgré la souffrance, la Vie te veut du bien.

Le mental doute, l’Ego a peur, il nous raconte des histoires plus dramatiques les unes que les autres. Tu Peux le laisser parler, divaguer, tergiverser, hurler, te faire croire que tu es une pauvre victime. Laisse-le faire, mais rappelle-toi d’où tu viens, rappelle-toi qui tu es, et rappelle-toi que tu peux te reconnaître à chaque instant. N’oublie pas, la vie te montre là où tu n’es pas aligné, la Vie te montre tout et elle le fait avec beaucoup d’Amour. Rappelle-toi…Tu es guidé, protégé et aimé. 

Christel

2 réflexions au sujet de “Rappelle-toi”

  1. Quel bonheur de lire ces quelques pensées positives. Je trouve que le ton est très juste. On ressent beaucoup d’émotions en te lisant.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s