Les 4 Accords Toltèques
Épanouissement et développement personel

Les Quatre Accords Toltèques

Petite piqûre de rappel, cela ne fait jamais de tord :-). Appliquer ces quatre accords quotidiennement, nous donne une clé pour se libérer de presque toutes nos ruminations mentales qui nous prennent souvent de l’énergie et qui nous empêchent d’avancer vers ce qui est vraiment important pour nous !

Retrouvez sur ma chaîne Youtube, toutes mes vidéos à ce sujet et bien d’autres encore 😉

Que ta parole soit impeccable

Comment serait ta vie si tu te parlais comme à ton meilleur ami ? Ne tombons pas dans une dictature du gentil petit être humain qui ne dit jamais rien de mal sur lui ni sur personne. Essayons juste de l’appliquer un tout petit peu plus chaque jour. Je suis convaincue que ce sont les millimètres au quotidien qui importent, et non pas prétendre devenir un saint du jour au lendemain ! Nous sommes (presque) tous d’accord pour dire que parler sur les gens qui passent devant un bon breuvage en terrasse une fois de temps en temps est bien plaisant ! Un petit conseil, restez dans votre corps et vos émotions qui seront toujours vos meilleurs alliés et votre boussole interne.

Comment est-ce que je me sens quand je me dis « je suis nulle, pas à la hauteur, pas désirable, … », j’en passe et des meilleures ?!  Est-ce que je me sens légère ou est ce que ça coince à l’intérieur ? Et Lorsque je prends part dans une conversation où d’autres expliquent à quel point trucmuch a foiré, ou quand la dame du coin a peté un cable devant tout le monde et a crié sur ses enfants dans la rue ? Ou encore quand des collègues sont tous d’accord pour condamner un tel ou un tel avec une distorsion évidente de la réalité ? Léger ou lourd ?

A contrario, quand il y a un murmure interne qui est plus fort que tous les autres murmures à l’extérieur, qui me dit « je peux y arriver… je suis une belle personne, même si je me sens rejetée…. Je me sens solide pour moi…je me choisis… » Léger ou lourd ? Et lorsque vous décidez de ne pas prendre part à une conversation qui n’est ni la vérité, ni utile, ni positive, comment vous vous sentez ?

Notre parole est une arme à double tranchant, prenons soin de l’utiliser à bon escient et prenons la responsabilité de ne pas répandre de la magie noire, en commençant par nous-même !

Quoi qu’il arrive, n’en fais pas une affaire personnelle

Dans l’idée de la libération, ce deuxième accord est une pépite. Que cette amie décide de ne plus te parler, ou que le mec avec qui tu as passé la nuit ne te rappelle pas, ou encore que ton patron te critique avec maladresse sur une de tes cordes sensible…. Cela n’a jamais rien à voir avec toi, sauf si tu décides le contraire ! Tu es le maître de tes interprétations. Tu as le choix de voir le monde avec les milliers de possibilités qui s’offrent à toi. Encore une fois la véritable question à se poser : « Quelle est l’histoire qui va me rendre la plus heureuse ? »

Nous avons, pour la plupart, pu expérimenter de la lourdeur lorsque nos mots sont du poison qui se répand sur les autres…

Comment je me sens quand je me dis que mon patron doit être lui aussi activé dans une blessure pour répandre son poison ? Ou que le fait que mon amie se distance n’a absolument rie à voir avec moi ? Ou que cet homme a des problèmes d’engagement, ou qu’il n’est pas prêt pour vivre une histoire, mais que tout ça ne me concerne pas. Nous, humains, avons une fâcheuse tendance à tout faire tourner autour de notre nombril, et plus nous nous sentons blessé et mal, plus cette tendance s’accentue. Au contraire, au plus nous nous sentons bien, au plus nous arrivons à prendre de la hauteur et voir les choses sous cet angle nouveau. Encore une fois ici, utilise ton ressenti, ne te blâme pas si tu te racontes une histoire. Essaye juste d’y penser lorsque ça arrive, et joue, teste, amuse-toi. N’oublie pas la vie est un jeu !

Ne pas faire de supposition

Que cette personne te tourne le dos, ou que cette autre personne te dise que tu es un incapable. Tu as le choix, soit tu interprètes cela comme un manque de respect, soit tu décides de n’y voir qu’un dos tourné et une série de mots mis à la suite l’un de l’autre. Dans la lignée des deux autres accords, ce troisième vient compléter les principes sur la voie de la libération personnelle.

Ton mari arrive en retard sans prévenir ? « Peut-être lui est-il arrivé un accident ? Peut-être voit-il une autre femme ? Peut-être est-il encore en train de boire en cachette avec ses collègues ? » Oui peut-être… Alors va jusqu’au bout de tes raisonnements… » Peut-être s’est-il arrêté pour m’acheter des fleurs ? Ou peut-être a-t-il un client avec qui il doit prendre du temps ? Ou peut-être n’a-t-il plus de batterie ? Ou peut-être a-t-il croisé un chat tellement mignon qu’il a fait un détour par la SPA ? »… Le temps que tu aies fait les listes des centaines de possibilités il sera certainement rentré.

Tu as le choix soit de partir dans le scénario d’horreur, de thriller, romantique, ou mignon, soit de prendre ce temps pour t’ancrer dans le présent et faire cette méditation ou cette chose pour laquelle tu n’avais pas encore trouvé le temps jusqu’ici…

Tu es le maître à bord, ce sera toujours ton choix ! Je pense que nous cherchons tous plus de paix, de joie et d’amour, alors cela ne te coûtera pas grand-chose d’essayer… ?  🙂

Fais toujours de ton mieux

Et ce quatrième accord s’applique pour les trois autres. D’expérience, il sera toujours beaucoup plus efficace de faire chaque jour de toutes petites choses, que de temps en temps une chose extraordinaire. La première clé est de repérer et mettre en lumière, sans te blâmer, les fois où tu ne respectes pas ces accords, et les fois où tu les respectes. Tu peux les noter dans un carnet si ça t’aide ! Tu peux aussi noter à coté comment tu te sens pour chacune des situations.

A terme, cela te rappellera que tu as toujours le choix de les utiliser ou non. Et que tu en récolteras ensuite les conséquences…

Plus de joie, de lâcher prise, de sérénité, avec cette sensation d’évoluer et de grandir ? Ou choisis-tu la voie de l’ego avec plus de rancunes, de ruminations inutiles et de mise en place de schémas catastrophes qui ne se produisent pas dans 95 % des cas ? Nous avons notre libre arbitre et c’est à la fois ce qui fait la force et la faiblesse de l’être humain.

Devenons un tout petit peu plus conscient et responsable chaque jour…. 

Christel

« Devenez librement heureux…Et si c’était votre prochaine décision ? »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s